Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2015 o

CANCEROLOGIE

Prise en charge des métastases cervico-parotidiennes des carcinomes épidermoides de la face, discussion à partir dune série de cas


Auteurs : Vatin L, Morvan JB, Rivière D, Okremchouk I, Abed S, Verdalle P. (Toulon)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2015;136,1:9-15.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : décrire la prise en charge de 18 patients traités pour un carcinome épidermoïde cutané (CEC) de la face à un stade avancé avec métastases cervico-parotidiennes (MCP). Apprécier leur survie et les facteurs de risque de récidives métas­tatiques. Patients et méthodes : 18 dossiers de patients atteints de MCP de CEC de la face ont été analysés rétrospec­ti­ve­ment. Deux populations ont été différenciées : les patients déjà traités pour leur CEC, avec apparition secondaire de MCP dans la Population A, les patients dont les MCP sont découvertes concomitamment au CEC dans la Population B. Résultats : le traitement consistait en un évidement cellulo-ganglionnaire cervico-parotidien éventuellement associé à lexérèse du CEC primitif. La radiothérapie adjuvante était systématique. Les progressions métastatiques étaient le plus souvent pulmonaires (57 %), chez des patients de la population B (80 %), ou dont le CEC primitif était de mauvais pronostic (groupe 2) (78 %). La mortalité était liée aux complications induites par les métastases à distances (63 %), à 5 ans elle était supérieure dans la population B (100 %) que dans la population A (77 %). Conclusion : les MCP de CEC de la face ont un pronostic vital sévère malgré un traitement curatif optimal appliqué à des patients âgés fragiles.


Prix : 14.00 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE