Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer Telecharger
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 1999 o

OTOLOGIE

L'anatomo-pathologie du rocher chez les morts noyés


Auteurs : K. Kaga, T. Nitou, J. I. Suzuki, T. Tsuzuku (Tokyo)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol 1999;120,1:27-29.

Article publié en anglais



Résumé : D'après la littérature, l'anoxémie par noyade partielle ou par suffocation partielle endommage le cerveau, mais pas l'oreille interne ; en revanche, quand le cerveau ne fonctionne plus, le cerveau et l'oreille interne sont touchés. Il existe, cependant, très peu de comptes-rendus de l'anatomo-pathologie du rocher chez les morts subitement noyés. Nous avons étudié l'anatomo-pathologie du rocher chez six sujets morts noyés. Tous ces rochers ont montré la congestion, des hémorragies pétichiaux et des hémorragies des vaisseaux sous-muqueux de la caisse du tympan et des cellules mastoïdiennes, autant que de ceux autour du nerf facial et dans le canal carotidien. Dans l'oreille interne, cependant il n'y avait aucune pathologie dans l'organe de Corti ou vestibulaire, sauf chez un cas de mort noyé dans le bain. Nos trouvailles semblent indiquer que la mort subite par noyade entame la congestion, l'hémorragie ou l'hémorragie pétichiale dans les vaisseaux de la muqueuse et de la caisse du tympan.


|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE