Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2017 o

RHINOLOGIE

Radiofréquence des cornets inférieurs versus turbinectomie partielle : une évaluation des symptômes post-opératoires


Auteurs : Le Bon S-D, Lechien JR, Ennaji M, Decaestecker C, Horoi M, Saussez S. (Bruxelles)

Ref. : REv Laryngol Otol Rhinol. 2017;138,1:21-25.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : But : le but de notre étude est de comparer le degré de satisfaction des patients après turbinectomie partielle ou radiofréquence dans la prise en charge de l’obstruction nasale secondaire à l’hypertrophie des cornets inférieurs avec ou sans déviation septale. Matériel et Méthodes : cette étude rétrospec­ti­ve a été réalisée sur une cohorte de 177 patients traités au sein du service d’ORL du CHU Saint-Pierre, sur une période allant du 01 janvier 2007 au 31 décembre 2010. Ces patients ont été répartis en 2 groupes : les patients du premier groupe (n = 120) ont bénéficié d’une turbinectomie partielle, tandis que les patients du second groupe (n = 57) ont été traités à l’aide de radiofréquence. Dans le but d’évaluer de manière sub­jec­tive la satisfaction du patient à court, moyen et long terme, un questionnaire téléphonique a été soumis aux sujets des 2 groupes. Résultats : les deux groupes présentent un indice de satisfaction global élevé. Les patients traités par radio­fréquence ont des résultats (en terme d’obstruction nasale) compa­rables à ceux des patients traités par turbinectomie partielle. Il faut cependant souligner une tendance statistique favorable au groupe radiofréquence en matière de rhinorrhée (p = 0.05), de croûtes (p = 0.07) et d’odorat (p = 0.06). Con­clu­sion : l’utilisation de la radiofréquence dans le traite­ment de l’obstruction nasale secondaire à l’hypertrophie des cornets inférieurs semble être une approche alternative efficace à la turbinectomie partielle. D’autres études réalisées à plus long terme, sur des échantillons plus grands sont nécessaires afin de confirmer ces résultats.

Prix : 14.00 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE