Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2017 o

PEDIATRIE

Différentes méthodes d'identification du tractus thyroglosse


Auteurs : Ezzat AEM, El-Begermy MM, Eid MI, Akel MM, Abbas AY. (Cairo)

Ref. : REv Laryngol Otol Rhinol. 2017;138,1:15-20.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Le but de cette étude était de déterminer la valeur d’une loupe binoculaire grossissante ou du colorant bleu de méthy­lène dans l'identification du tractus thyréo-glosse (TTG) en les comparant. Matériel et méthodes : étude comparative rando­misée sans contrôle. Vingt-deux patients (âge < 18 ans) ayant un kyste du tractus thyréoglosse infrahyoïdien ont été opéré avec deux métho­des d'identification peropératoire du tractus, colo­ration par bleu de méthylène (groupe I) et loupes grossis­san­tes (groupe II). L'étude a été menée dans des centres univer­si­taires de soins tertiaires, entre septembre 2011 et mai 2015. L’identification de plusieurs voies du tractus, ses relations avec l'os hyoïde, les complica­tions et la durée opératoire ont été rappor­tées. Résultats : nous avons trouvé sur l'ensemble qu’il y avait plusieurs canaux 9,1 % (groupe I) et 36,3 % (groupe II), sans différence statistiquement significative entre les deux groupes. L'incidence des complications était de 27,2 % dans le groupe I et de 9,1 % dans le groupe II sans différence statisti­que­ment significative entre les deux groupes. Sur toutes les incidences d'identification du tractus il était en relation avec l'os hyoïde dans 45,5% (groupe I) et 90,9 % (groupe II) avec une diffé­ren­ce statistiquement significative entre les deux groupes. L'identi­fi­cation de l'extension au-dessus de l'os hyoïde jusqu'à la base de la langue était de 9,1 % (groupe I) et 72,8 % (groupe II) avec une différence statistiquement significative entre les deux groupes. En ce qui concerne le temps opératoire, il y avait une différence statistiquement significative (valeur P = 0,0001) par comparaison entre les deux groupes en faveur du groupe II. Conclusions : l'iden­tifi­ca­tion per-opératoir du canal thyréoglosse est une étape essen­tielle dans l'élimination du kyste du canal thyréoglosse. Le grossissement par loupes binoculaires et le colorant bleu de méthylène contribuent à l'identification du TTG, cependant, l'utilisation des loupes chirurgicales améliore les résultats de manière plus sûr.


Prix : 14.00 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE