Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2003 o

CARCINOLOGIE CERVICO-FACIALE

Evaluation simple de la qualité de vie en carcinologie cervico-faciale


Auteurs : H. S. Khalil, M. Feldman, M. W. Bridger (Plymouth)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2003;124,4:211-214.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Objectif : il existe des questionnaires validés qui évaluent la qualité de vie chez les patients souffrant d'un cancer de la tête et du cou. Les patients trouvent ces questionnaires trop longs et fatigants. Le but de notre étude était d'évaluer un questionnaire très simple de qualité de vie et le comparer avec le questionnaire de l'Organisation Européenne pour Recherche et Traitement du Cancer (EORTC). Méthodes : nous avons conçu un questionnaire simple comportant deux parties : 1. Une échelle visuelle analogique ; 2. Un espace libre pour que les patients rapportent jusqu'à trois problèmes spécifiques qui les empêchent d'avoir une meilleure qualité de vie. Ceux-ci peuvent être des problèmes physiques, émotionnels, sociaux ou pratiques. 112 patients dans la clinique de carcinologie tête et cou ont rempli les deux questionnaires (56 patients ont débuté par le questionnaire simple, et les 56 autres par le questionnaire EORTC). Résultats : il y avait une bonne corrélation entre le score de santé globale de l'EORTC et l'échelle visuelle analogique du questionnaire simple. Il y avait une mauvaise corrélation entre des domaines spécifiques dans le questionnaire d'EORTC et les 3 commentaires mentionnés par des patients dans le questionnaire simple. Conclusion : un questionnaire simple peut être employé pour évaluer la qualité de vie chez des patients souffrant d'un cancer tête et cou quand des détails spécifiques ne sont pas exigés.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE