Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2007 o

CHIRURGIE PLASTIQUE

Parotidectomie esthétique : incision dissimulée de lifting pré-capillaire et lambeau de SMAS


Auteurs : Paris J, Richard O, Lafont B, Facon F, Bruzzo M.

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2007;128,4:261-264.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : l段ncision classique de parotidectomie en baïonnette est adaptée en vue d置ne exérèse tumorale mais non idéale d置n point de vue esthétique. Elle a trois inconvénients potentiels : la rançon cicatricielle, la dépression rétro-mandibulaire, l誕ssociation fréquente d置n syndrome de Frey. Une incision type lifting pré capillaire évite une cicatrice cervicale. L誕ssociation d置n lambeau de SMAS prévient l誕pparition de la dépression rétro-mandibulaire et le syndrome de Frey. Le but de ce travail prospectif était dévaluer la faisabilité de ce type d段ncision et dévaluer le bénéfice clinique en terme de rançon cicatricielle et de dépression rétro-mandibulaire. Méthode : dix patients porteurs de tumeurs de la parotide ont été inclus entre 2005 et 2006. Tous les patients étaient porteurs de tumeurs bénignes. Il s誕gissait de 5 hommes et 5 femmes. Lâge moyen était de 49 ans (42-67). Les critères «dépression rétro-mandibulaire», «cicatrice cutanée» et «syndrome de Frey» ont été évalués. Une échelle de satisfaction (1 à 10) a été proposée aux patients à 15 jours, 1 mois et 6 mois. Résultats : aucune difficulté d弾xposition de la glande parotide et du nerf facial n誕 été rapportée. La dépression rétro-mandibulaire était inexistante dans tous les cas. L誕spect postopératoire du relief latéro-facial était symétrique et satisfaisant dans 100 %. Six patients ont noté ce critère 8/10, et quatre patients 10/10. Dès l誕blation des points, la cicatrice cutanée dissimulée était considérée comme satisfaisante étant donné sa localisation dans 100 % des cas. Six patients ont noté ce critère 9/10, et quatre patients 10/10. Aucun syndrome de Frey n誕 été mis en évidence, ni rapporté par le patient au terme du suivi de 16 mois. Conclusion : l誕ssociation d置ne incision dissimulée pré-capillaire type lifting facial à un lambeau de SMAS procure un excellent résultat cosmétique dans les suites d置ne parotidectomie. Au même titre que des considérations esthétiques sont devenues incontournables en termes de pathologie tumorale mammaire, ces abords dissimulés esthétiques sont justifiés en pathologie parotidienne.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE