Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2003 o

PHONIATRIE

Evaluation de l’efficacité de la rééducation vocale par le phonétogramme


Auteurs : P. H. DeJonckere, I. van Wijck, R. Speyer (Utrecht)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2003;124,5:285-289.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Introduction : le phonétogramme, ou champ dynamique vocal, reproduit graphiquement les possibilités extrêmes de la voix en ce qui concerne la fréquence fondamentale (Fo, exprimée en Hz) et l’intensité (exprimée en dBA). Objectif : le présent travail concerne l’effet de la rééducation vocale sur ce champ dynamique de la voix, et détermine quels sont les paramètres du phonétogramme qui paraissent les plus adéquats pour mettre en évidence un effet thérapeutique. Matériel et méthode : 30 patients présentant une dysphonie chronique et satisfaisant aux critères d’inclusion et d’exclusion ont bénéficié d’un traitement rééducatif pendant une période de 3 à 6 mois, à raison de 2 séances hebdomadaires. Un phonétogramme informatisé a été réalisé en début et en fin de traitement, et répété 3 mois après la fin du traitement. Résultats : les paramètres "intensité minimale d’émission voisée" et "aire du phonétogramme" se révèlent être les plus sensibles : une amélioration statistiquement significative est mise en évidence après le traitement, et le phonétogramme de contrôle après 3 mois montre la progression de l’amélioration, avec à nouveau une différence significative entre la mesure immédiatement après la fin du traitement et la mesure 3 mois après la cessation du traitement. Conclusion : au vu des résultats, une proposition est faite pour un index phonétographique basé sur les 3 points principaux du phonétogramme, et qui permet, lorsque les contraintes de temps l’imposent, de limiter le phonétogramme dans la pratique quotidienne à la mesure de ces 3 points essentiels.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE