Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2000 o

LARYNGOLOGIE

Evaluation de la tumeur primitive et des ganglions métastatiques avec ou sans rupture capsulaire par la technique des régions organisatrices nucléolaires argyrophiliques


Auteurs : C. Bilgen, S. Sarioglu, K. Ceryan (Izmir)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2000;121,3:155-159.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Bien que le système TNM soit le plus populaire pour la détermination pronostique des carcinomes épidermoides des VADS, il n'est pas totalement sûr ; car dans la même classe TNM, il y a une grande différenciation clinique parmi ces tumeurs. L'invasion extracapsulaire ou rupture capsulaire du ganglion métastatique est une nouvelle valeur pronostique pour les carcinomes épidermoides des VADS. Nous avons réalisé une étude pour déterminer s'il y a une corrélation entre des tumeurs primaires et des ganglions métastatique avec ou sans invasion extracapsulaire. Les Régions Organisatrices Nucléolaires Argyrophylliques (AgNOR) ont été utilisés comme indice du degré de malignité. Les résultats montrent que le comptage d'AgNOR est plus élevé chez les ganglions métastatiques avec invasion extracapsulaire par rapport à la tumeur primaire. Les comptages d'AgNOR est plus bas dans les ganglions métastatiques sans invasion extracapsullaire. On n'a pas trouvé de différence importante entre les tumeurs primaires ayant des ganglions métastatiques avec invasion extracapsulaire et celles ayant des ganglions métastatique sans invasion extracapsulaire.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE