Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2005 o

PHONIATRIE

Structure cordale et pathologies vocales.


Auteurs : C. Finck (Liège)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2005;126,5:295-300.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Nos connaissances de la structure cordale normale ont profondément évolué depuis la description par Hirano en 1974 de l’organisation laminaire des tissus de la corde vocale normale, et, en particulier, du tissu conjonctif cordal, la lamina propria. La composition de la matrice extracellulaire de la lamina propria est essentielle dans la détermination des caractéristiques viscoélastiques du tissu. Ceci revêt une importance considérable au sein de la couche la plus superficielle de la lamina propria, l’espace de Reinke qui constitue, avec l’épithélium, le vibrateur principal. En dehors de tout processus pathologique, la nature gélatineuse de l’espace de Reinke est créée par une structure fibreuse très lâche et par un équilibre entre les différentes protéines interstitielles représentées par des protéoglycans tels que la décorine et l’acide hyaluronique, et par des glycoprotéines telles que la fibronectine. En cas de pathologie vocale, le trauma vibratoire induit des modifications moléculaires au sein de la matrice extracellulaire de l’espace de Reinke qui sont à l’origine d’une diminution des capacités vibratoires de ce dernier. A terme, différentes lésions bénignes, telles qu’un nodule, peuvent alors se former au sein de l’espace de Reinke. La compréhension approfondie de la dynamique de la réparation tissulaire et des processus pathologiques au sein de l’espace de Reinke sont à la base des progrès possibles dans le traitement et la prévention des pathologies cordales bénignes. Les caractéristiques histologiques et viscoélastiques des lésions nodulaires cordales et des cicatrices cordales ainsi que les implications thérapeutiques chirurgicales de ces lésions, sont décrites. Les dernières recherches dans le domaine de la reconstitution de l’espace de Reinke altéré par un processus pathologique sont évoquées.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE