Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2012 o

MAXILLO-FACIAL

Aspects étio-épidémiologiques et thérapeutiques des cellulites cervico-faciales d’origine dentaire


Auteurs : Lawson Afouda S, Avakoudjo F, Alamou S, Hounkpatin SHR, Satowakou M, Hounkpè YYC, Adjibabi W. (Cotonou)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2012;133,4:197-200.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : les cellulites cervico-faciales relèvent de causes variées mais dominées par les affections dentaires. Le but de ce travail a été d’étudier les aspects étio-épidémiologiques et thérapeutiques des cellulites cervico-faciales d’origine dentaire au CNHU-HKM à Cotonou (Bénin). Méthodes : étude rétro­s­pec­t­ive de 1998 à 2007 incluant des cellulites à point de départ den­tai­re. Un bilan biologique fait de glycémie, sérologie HIV, hémogramme a été réalisé. Certains patients ont bénéficié d’une radiographie bucco-dentaire standard. Ils ont tous été hospi­ta­lisés et traités par mono, bi ou tri antibiothérapie associée à une chirurgie puis ont bénéficié d’un examen cyto­bactériologique de pus avec antibiogramme et de soins dentaires. Résultats : 68 cas de cellulites cervico-faciales ont été colligés dont 53 d’origine dentaire soit 77,94 %. Les tranches d’âge les plus concernées ont été celles des 0-20 et 20-40 ans (64,15 %). Le sexe masculin était le plus touché. Les traumatismes dentaires ont été retrouvés dans 18,88 %, une carie dentaire dans 56,60 % et un antécédent d’avulsion dentaire dans 24,53 %. L’usage d’anti-inflamma­toire a été noté chez 67,92 % des pa­tients avec antibio­thérapie dans 41,51 % des cas. Les 3 dernières molaires étaient concer­nées chez 26 patients. Chez ces derniers 22 avaient une attein­te des dents mandibulaires. Une incision-drainage a été pra­­tiquée chez 2/3 des patients associée dans 83,40 % des cas à une triple antibio­thérapie. L’évolution a été favorable avec gué­ri­son chez 86,67 % ; 6 cas de décès ont été enregistrés (13,33 %). Conclu­­sions : les cellu­lites cervico-faciales d’origine dentaire peu­vent être mor­telles surtout chez la personne âgée, immuno­déprimée ou tarée.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE