Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2012 o

RHINOLOGIE

Tumeur de Pott, complication rare de la sinusite fron­tale


Auteurs : Bouchareb N, Adouli A, Abada RL, Rouadi S, Mahtar M, Roubal M, Essaadi M, Kadiri F. (Casablanca)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2012;133,5:233-236.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Bien que rare, la tumeur de Pott, ostéomyélite frontale responsable de l’érosion de la paroi antérieure du sinus frontal, d’un abcès sous-périosté, est une complication sévère de la sinusite frontale ou d’un traumatisme de la région. Elle peut encore survenir malgré l’utilisation des antibiotiques et néces­si­te un traitement chirurgical avec drainage de l’abcès, exci­sion des tissus pathologiques et comblement du sinus fron­tal par différents matériaux. Elle évolue rarement vers une exten­sion intracrânienne potentiellement fatale. Les praticiens doivent être extrêmement réactifs devant un tableau clinique évo­cateur d’une tumeur de Pott. Le but de cet article est de pré­sen­ter un cas de tumeur de Pott qui a évolué progressivement chez un patient de 28 ans : céphalées frontales, tuméfaction fron­­tale douloureuse molle et fluctuante à la palpation et fistu­lisation au niveau de la paupière supérieure droite. La tomo­densitométrie de la face révélait la présence d’une solution de continuité osseuse au niveau de la paroi antérieure du sinus frontal droit. Le traite­ment a consisté en une chirurgie et anti­bio­thérapie. Le patient restait asymptomatique après un recul de 18 mois.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE