Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2002 o

PHONIATRIE

Etude préliminaire du seuil de pression phonatoire chez des sujets sains avant et après traitement hydratant par aérosols.


Auteurs : M.-N. Grini-Grandval, S. Bingenheimer, R. Maunsell, M. Ouaknine, A. Giovanni (Marseille)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2002;123,5:311-314.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : La viscosité du mucus de surface des cordes vocales est un des éléments du fonctionnement vibratoire du larynx. Il a été démontré que l'hydratation de l'air inspiré augmente le seuil de pression phonatoire en diminuant la viscosité du mucus [1] et améliore la régularité vibratoire appréciée par le jitter [2]. Dans le cadre d'une étude d'ensemble visant à intégrer les notions de viscosité tissulaire et de surface dans un modèle théorique de la vibration, nous avons mesuré le seuil de pression phonatoire chez des sujets féminins sains (n=6) avant et immédiatement après aérosols. Nous avons ainsi pu montrer que le seuil de pression est plus bas après aérosols (3.15 hPa) que avant (3.79 hPa) avec une différence significative (p:0.041). La discussion replace cette diminution de la viscosité du mucus au sein des notions physiques nécessaires pour comprendre sur le plan physique la vibration glottique.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE