Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2005 o

CHIRURGIE CERVICO-FACIALE

La recontruction après exérèse carcinologique des cancers des lèvres. A propos de 100 cas


Auteurs : M. Ezzoubi, A. Benbrahim, J. Fassi Fihri, N. Bahechar, El Hassan Boukind (Casablanca)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2005;126,3:141-146.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : But : le cancer des lèvres est une pathologie fréquente, représentant près de 1/5 des cancers des voies aérodigestives supérieures. Il a pour but de présenter à travers cette série, les différentes techniques chirurgicales du traitement du cancer des lèvres ainsi que les différents moyens de réparation. Matériel et méthode : notre travail est une étude rétrospective concernant 100 cas de cancer des lèvres traités de Janvier 1999 à décembre 2002. Résultats : lâge moyen est de 59 ans, le sex ratio homme/femme est de 7,3. Parmi nos patients 85 % étaient tabagiques et 22 % étaient alcooliques, avec une association tabac-alcool dans 20 %. Dans notre série, 71 % des cas étaient classés T1-T2, et 29 % étaient classés T3-T4. Le siège tumoral a été la lèvre inférieure dans 82 % des cas, et supérieure dans 10 % des cas. Létude anatomo-pathologique a retrouvé des épithéliomas spino-cellulaire dans 85 % des cas et baso-cellulaire dans 14 % des cas. Après exérèse chirurgicale, la réparation sest effectuée le plus souvent par lambeau hétéro-labial dans 25 % des cas, lambeau naso-génien dans 16 % des cas et lambeau en éventail dans 8 % des cas. Le résultat thérapeutique fonctionnel est jugé satisfaisant dans 92 % des cas opérés et le résultat esthétique est jugé excellent dans 60 % des cas et bon dans 30 % des cas. Le recul moyen est de 2 ans, et la survie à 2 ans est de 90 %. Conclusion : ainsi le traitement des cancers des lèvres est principalement chirurgical. Les moyens de réparations sont nombreux variant selon la taille et la localisation de la perte de substance.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE