Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2004 o

PEDIATRIE

Les dyspnées d’origine nasale chez le nouveau né et le nourrisson


Auteurs : Ch. Duvillard, M. Ballester, Ph. Romanet (Dijon)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2004;125,2:117-120.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : le but de ce travail est de rapporter notre expérience des dyspnées d’origine nasale du nouveau-né et du nourrisson et d’établir une synthèse nosologique à partir de la littérature internationale. Méthodes : quatre cas cliniques (3 nouveaux-nés et 1 nourrisson) de dyspnée d’origine nasale sont exposés. Pour chacun, les circonstances de découverte, les méthodes diagnostiques et thérapeutiques mises en œuvre ainsi que l’évolution sont décrites. A travers une revue de la littérature, les principales étiologies ainsi que les différents types de prise en charge possibles sont rappelés. Résultats : la rhinoscopie à l’optique a permis dans tous les cas de poser le diagnostic et l’examen tomodensitométrique de le confirmer. Atrésie bilatérale des choanes, rhinite infectieuse, kyste lacrymo-nasal bilatéral et hamartome nasopharyngé ont été diagnostiqués devant une détresse respiratoire ou une gêne à l’alimentation. Le traitement a comporté : exérèse simple pour l’hamartome nasopharyngé, marsupialisation pour les kystes lacrymo-nasaux, antibiothérapie et calibrage pour la rhinite infectieuse et reperméabilisation par ponction puis calibrage pour l’atrésie des choanes. L’évolution a été favorable dans tous les cas. Conclusion : l’obstruction nasale du nouveau-né et du nourrisson est une affection grave. Cette étude souligne l’importance d’une prise en charge rapide et adaptée. Une bonne connaissance des étiologies réparties dans 3 grands cadres nosologiques - malformatif, tumoral ou infectieux - est indispensable à sa gestion raisonnée.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE