Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2000 o

OTONEUROLOGIE

La neurotomie vestibulaire par voie rétrosigmoïde : résultats fonctionnels. Evaluation au travers d'une triple approche clinique (otoneurologique, orthoptique et médecine physique)


Auteurs : C. Parietti, J. E. Bussienne, C. Knecht, R. Beurton, C. Simon (Nancy)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2000;121,3:203-208.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : La neurotomie vestibulaire représente une alternative chirurgicale de choix dans la prise en charge des vertiges périphériques invalidants, résistants au traitement médical usuel, chez des patients dont l'audition est préservée. La maladie de Menière résume le plus souvent à elle seule la plupart des indications chirurgicales. Les auteurs ont rapporté une série personnelle de patients présentant une maladie de Menière invalidante et ayant bénéficié d'une neurotomie par voie rétrosigmoïde durant les quatre dernières années, entre Janvier 1994 et Décembre 1998. Le but de cette étude était d'évaluer, avec un recul post-opératoire de 6 mois à 3,5 ans, les complications opératoires et les résultats fonctionnels de ces patients. Les auteurs se sont particulièrement intéressés à l'évolution des grandes crises vertigineuses, à l'existence d'une instabilité résiduelle et à son retentissement sur la qualité de vie et sur la reprise des activités physiques et socio-professionelles. Sur un total de 41 patients, 21 ont pu être évalués cliniquement. Ils ont bénéficiés à la fois d'un examen otoneurologique et d'un bilan en médecine physique et rééducation, afin d'appréhender les principales afférences sensorielles de l'équilibration (afférences vestibulaires, proprioceptives, cervicales, visuelles). Dans plus de 95 % des cas, les résultats ont mis en évidence une disparition de la principale plainte : les grandes crises vertigineuses. Cependant, une instabilité résiduelle a été rapportée très fréquemment, en particulier chez des patients qui présentaient par ailleurs, à la fois une pathologie rachidienne cervicale et une anomalie de la vision binoculaire ou un défaut de la convergence, le plus souvent méconnus. Les auteurs ont souligné la nécessité d'un examen du rachis cervical et d'un bilan orthoptique, parallèlement au bilan otoneurologique, aboutissant à une approche globale de chaque patient. Seule une évaluation pluri-disciplinaire conduit à une meilleure identification des différentes participations sensorielles (vestibulaires, cervicales, orthoptiques) à la symptomatologie vertigineuse résiduelle. Elle permet d'entreprendre une rééducation spécifique, permettant au patient une reprise de ses activités socio-professionnelles et de son mode de vie, le véritable succès de la neurotomie vestibulaire.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE