Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2006 o

OTOLOGIE

Reprise des échecs d’ossiculoplastie : résultats anatomiques et fonctionnels.


Auteurs : M. Folia, D. Abedipour, N. Naiman, E. Truy (Lyon)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2006;127,3:121-125.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : But : analyser les résultats anatomiques et fonctionnels après reprises des ossiculoplasties avec des prothèses en titane (TI) ou en hydroxyapatite (HA) et étudier les facteurs prédictifs d’un bon résultat fonctionnel. Méthode : quarante neuf patients (19 hommes et 30 femmes) avec un âge moyen de 36 ans ont été inclus dans cette étude. Ces patients qui ont présenté un échec anatomique et/ou fonctionnel après une première ossiculoplastie ont bénéficié d’une deuxième intervention. En per opératoire ont été noté l’état de la prosthèse mise en place lors de la première intervention ainsi que l’état de la caisse et de la chaîne ossiculaire restant. Les résultats anatomiques et fonctionnels étaient évalués à 2 mois post-reprise et lors de la consultation la plus tardive. Les résultats fonctionnels ont été évalués utilisant comme mesure le gain moyen en conduction aérienne et le Rinne postopératoire moyen calculés sur quatre fréquences : 0,5, 1, 2 et 4 kHz. L’analyse statistique a utilisé comme variables l’état du tympan et de l’oreille moyenne en préopératoire, le type de prothèse (partielle ou totale), le matériel de la prothèse (TI ou HA). Résultats : le délai de reprise moyen était de 18 mois. Au total le gain audiométrique obtenu n’était pas statistiquement significatif et certains patients étaient même aggravés. Les facteurs prédictifs d’un bon résultat que nous avons trouvé sont : l’intégrité du tympan, l’absence d’étiologie cholesteatomateuse, le type total de la prothèse et la nature de la prothèse en HA. Lorsque 3 de ces critères étaient présent le Rinne après la reprise chirurgicale était toujours inférieur à 20 dB. Conclusion : il est nécessaire de connaître les facteurs prédictif positifs de bon résultats d’une reprise d’ossiculoplastie de manière à choisir la population à qui on va proposer une reprise, et d’informer le patient sur le risque d’échec voir d’aggravation.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE