Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2004 o

CANCEROLOGIE

Pharyngolaryngectomies des cancers avancés et récidivants : étude des facteurs de pronostic et complications


Auteurs : D. Dequanter, Ph. Lothaire, M. Comblain, J. Philippart, J. De Wan, R. Deraemacker, G. Andry (Bruxelles)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2004;125,2:93-101.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : le but de notre étude rétrospective était d’évaluer les résultats, d’une part du traitement chirurgical en première intention et, d’autre part, de la chirurgie de rattrapage pour traitement de tumeurs avancées du larynx et/ou pharynx en récidive traités initialement par radiothérapie. Matériel & méthodes : de 1984 à 1997, soixante patients ont bénéficié d’un traitement chirurgical de première intention sans radiothérapie préalable tandis que 75 patients ont dû être opérés de (pharyngo)laryngectomie de rattrapage, après irradiation. Résultats : 55/135 Patients (40,7 %) ont présenté une récidive locorégionale. La survie globale à 5 ans a été estimée à 43,9 % dans le premier groupe de patients. Dans la population traitée par chirurgie de rattrapage, la survie globale à 5 ans a été estimée à 40,2 %. Une étude multivariée des facteurs de pronostic a démontré l’influence de l’envahissement ganglionnaire (p = 0.0004), du score nutritionnel inférieur à 5 (p = 0.03), des marges chirurgicales envahies (p = 0.03), d'une récidive ganglionnaire (p = 0.04). et de l’apparition de métastases à distance (p = 0.03) sur la survie totale. Une sténose pharyngée a été diagnostiquée chez 5.1 % des patients. 49.6 % (67/135) des patients ont présenté une fistule. D'après l'étude multivariée, pour les patients présentant une lésion hypopharyngée comme site majeur primaire, la chance d’avoir une fistule est 2.26 fois plus important que pour les patients présentant une tumeur laryngée (p = 0.03). Conclusion : la survie globale, estimée à 43.9 % et 40.2 % respectivement dans les deux groupes de patients considérés est comparable aux taux de survie globale rapportés dans la littérature. Malgré les techniques de reconstruction, la morbidité postopératoire reste élevée dans un groupe de patients définis à risque sur base de l'analyse des différents facteurs de pronostic.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE