Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2008 o

CARCINOLOGIE CERVICO-FACIALE

Carcinomes sarcomatoïdes des voies aéro-digestives supérieures


Auteurs : Oueslati Z, Ben Miled M, Hammoud M, Touati S, Lachkham A, Gamoudi A, Mokni N, El Benna F, Boussen H, El May A, Ladgham A. (Tunis)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2008;129,3:191-195.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : le carcinome sarcomatoïde est une tumeur maligne rare, notamment au niveau des voies aéro-digestives supérieures, qui pose des problèmes diagnostiques et thérapeutiques. Matériel et méthode : nous rapportons 11 observations de carcinomes sarcomatoïdes des voies aéro-digestives supérieures. Résultats : le sex-ratio était de 10:1 et l'âge moyen de 57,3 ans (30 à 75 ans). Neuf patients étaient tabagiques et 4 présentaient des antécédents d'irradiation cervico-faciale. Les sièges tumoraux étaient les suivants : larynx : 6, hypopharynx : 1, oropharynx : 1, nasopharynx : 1, cavité orale : 2. Le diagnostic histologique a nécessité dans 3 cas le recours à l'immuno-histochimie. Quatre patients ayant consulté à des stades tardifs, 9 patients ont été traités dont 7 dans un but curatif : 5 par chirurgie exclusive, 1 par chirurgie et radiothérapie, 1 par radiothérapie, 1 par chimio-radiothérapie pour la localisation nasopharyngée et 1 par chimiothérapie seule. Deux patients sont décédés de leur maladie avant tout traitement. Avec un recul moyen de 15,4 mois, les taux de survie globale et sans maladie étaient respectivement de 5/9 et 4/9. Conclusion : le carcinome sarcomatoïde des voies aéro-digestives supérieures est donc rare, mais non exceptionnel. Son diagnostic a bénéficié des progrès de l'immunohistochimie, mais aussi de la biologie moléculaire. Son traitement et son évolution naturelle restent controversés.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE