Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2015 o

RHINOLOGIE SINUS

Le silent sinus syndrome : reconstruction orbitaire par implant Medpor


Auteurs : Clarós P, Ahmed H, Minka Ngom EGS, Clarós A. (Barcelona)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2015;136,1:37-40.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : le syndrome du sinus silencieux (SSS) est une entité clinique rare dans les domaines de l’ORL et de l’ophtal­mo­logie. Il est caractérisé par une enophtalmie et une ptose globulaire, liées à une baisse de la pression dans le sinus maxillaire par hypoventilation chronique. Le Medpor est un biomatériel utilisé dans la reconstruction faciale. Dans le cadre de la prise en charge du syndrome du sinus silencieux nous avons utilisé le Medpor orbitaire. Le but de ce travail était de montrer l’intérêt d’une prise en charge rhinologique et ophtal­mo­logique simultanée dans le traitement du SSS et l’intérêt de l’utilisation du Medpor dans cette pathologie. Material et méthode : nous rappor­tons trois cas de SSS traités simulta­né­ment par drainage endoscopique du sinus maxillaire et recons­truction du plancher orbitaire ipslatéral. Avec la mise en place d’un implant intraorbitaire Medpor. Les critères d’inclu­sion étaient cliniques (enophtalmie, ptose globulaire) et radio­logiques (atélectasie du sinus maxillaire avec résorption du plancher orbitaire). Le pre­mier cas est celui d’un homme de 45 ans se plaignant d’énoph­tal­mie survenue de façon progressi­ve, sans antécédent parti­cu­lier. Le deuxième cas est celui d’une femme de 39 ans avec une enophtalmie d’installation progres­sive, elle a un passé de sinu­si­te ; et le troisième cas concerne un patient de 25 ans qui avait un antécédent de traumatisme nasal qui consulte pour enophtalmie et diplopie. Résultats : la chirurgie endoscopique et la reconstruction simultanée du plan­cher orbitaire ont permis la disparition de l’enophtalmie et de la diplopie. Tous nos patients avaient bénéficié d’une recons­truc­tion du plancher orbitaire avec l’implant Medpor fixés par miniplaques sans complication.

Prix : 12.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE