Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2002 o

OTOLOGIE

Otomycose à Scopulariopsis brevicaulis.


Auteurs : M. Besbes, F. Makni, F. Cheikh-Rouhou, H. Sellami, K. Kharrat, A. Ayadi (Sfax)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2002;123,2:77-78.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Nous rapportons une observation insolite d'otomycose à Scopulariopsis brevicaulis chez un patient aux antécédents d'otite moyenne chronique cholestéatomateuse gauche et présentant une otorrhée associée à des otalgies gauches. Scopulariopsis brevicaulis est un champignon rarement décrit comme agent d'otomycose bien qu'il soit un champignon saprophyte et largement répandu dans l'environnement. Chez ce patient la contamination pourrait être due à une intense activité de jardinage avec des conditions d'hygiène déplorables. Son diagnostic mycologique est relativement facile et la nystatine reste le traitement le plus efficace dans cette localisation.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE