Retour accueil sommaires
2019
   N# 1 |
2018
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2016 o

OTOLOGIE

Prévalence de la perte auditive neuro­senso­rielle chez une population de diabétiques


Auteurs : Taddrarate Z, Skandour D, Adarmouch L, El Mghari G, Raji A, Amine M, El Ansari N. (Marrakech)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2016;137,4:91-94.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Le diabète est une pathologie chronique caractérisée par une hyperglycémie à retentissement micro et macro-vasculaire. La perte auditive neurosensorielle chez le diabétique serait secondaire à une atteinte micro-vasculaire de l’oreille interne. Il s’agit d’une microangiopathie souvent méconnue.il en résul­te une surdité d’origine vasculaire. Le but de notre travail est de déterminer la prévalence de la perte auditive neuro­senso­rielle chez une population de diabétiques non âgés. Il s’agit d’une étude prospective, descriptive portant sur 89 patients non agés suivis pour diabète, s’étalant sur une durée de 1 an, allant du mois de juin 2013 au mois de juin 2014. La préva­lence de la perte auditive était de 34,80 %. Il s’agissait d’une surdité de perception dans 85,7 % des cas, bilatérale dans 74,30 % des cas. L’atteinte la plus retrouvée était celle des hautes fréquen­ces isolée (45,70 % des atteintes) ou associées aux basses fréquen­ces (48,60 % des cas). La surdité était classée minime chez 54,3 % et modérée chez 37 % des patients. L’atteinte était modérée à sévère dans 3 cas soit 8,6 % des atteintes. Tous les patients étaient asymptomatiques. Une aide auditive a été proposée aux patients qui avaient la surdité sévère. Ce travail nous a ainsi conduits à soulever la question d’un dépistage systé­matique de la perte auditive chez les patients diabétiques.

Prix : 14.00 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2021 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE