Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2006 o

CHIRURGIE PLASTIQUE

La rhinoplastie : anatomie morpho-dynamique de la rhinoplastie. Intérêt de la rhinoplastie "conservatrice".


Auteurs : Saban Y, Braccini F, Polselli R. (Nice)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2006;127,1:15-22.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : mettre en évidence les mécanismes anatomiques morpho-dynamiques qui conditionnent les résultats des rhinoplasties. Présenter les modalités techniques des rhinoplasties conservatrices du dorsum nasal. Déterminer les indications opératoires respectives optimisées des deux techniques princeps de rhinoplastie : rhinoplastie interruptrice versus rhinoplastie conservatrice. Méthodes : à partir de dissections anatomiques et d'études morpho-dynamiques initiales réalisées sur 100 spécimens anatomiques, une évaluation prospective d'une série continue de 400 patients opérés de rhinoplastie ou de septo-rhinoplastie primaires de réduction par un des auteurs (YS) a été entreprise depuis dix ans (1995-2005) afin d'optimiser le management chirurgical de la bosse nasale dans la rhinoplastie primaire. Les paramètres étudiés ont été d'une part (1) la sécurité opératoire, (2) la qualité du résultat esthétique précoce et tardif, (3) la qualité du résultat fonctionnel, (4) la facilité de la réalisation technique d'une rhinoplastie secondaire éventuelle. Les autres critères retenus ont été fonction des différents morphotypes de bosse nasale et des désirs des patients. Résultats : les études anatomiques et morpho-dynamiques ont permis de mieux comprendre le rôle de la forme en double-arche en "M" du nez avec le rôle des arcs-boutant cartilagineux non seulement dans la fonction mais aussi dans l'anatomie et l'esthétique du nez. Elles concluent dans la nécessaire préservation ou réparation de la structure en forme d'arches des sous-unités septo-triangulaires et alo-columellaires. La technique conservatrice, dont les résultats sont beaucoup plus naturels esthétiquement, satisfaisants fonctionnellement et durables à long terme, doit être favorisée en particulier chez l'homme et lors des risques de collapsus de la valve nasale. Conclusion : le rhinoplasticien doit être capable de proposer, selon les souhaits du patient et les résultats de l'analyse morphologique, la technique opératoire la plus adaptée en fonction de sa formation chirurgicale propre mais en favorisant la conservation de la voûte ostéo-cartilagineuse chaque fois que possible.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE