Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2003 o

RHINOLOGIE

Indications des voies combinées (endoscopique et externe) dans le traitement des mucocèles sinusiennes


Auteurs : F. Venail, F. Marlier, M. Makeieff, R. Garrel, S. Rhombdane, B. Guerrier, L. Crampette (Montpellier)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2003;124,3:165-170.

Article publié en français
Document PDF en anglais



Résumé : But de l'étude : déterminer le choix de la voie d'abord la plus adaptée au traitement des mucocèles sinusiennes en fonction de leur topographie. Patients et méthodes : une étude rétrospective a été menée sur 43 cas de mucocèles naso-sinusiennes de topographie frontale (n = 19), maxillaire (n = 10), ethmoïdo-frontale (n = 9), sphénoïdale (n = 3) et ethmoïdale (n = 2) opérées entre 1990 et 1997. Dans 28 cas, le traitement a été réalisé par voie endoscopique exclusive, alors que dans les 15 autres cas, un abord par voie externe a été associé à la voie endoscopique (ou voie combinée). Nous avons étudié la survenue de complications immédiates et de récidives en fonction du type de chirurgie et de la localisation avec un minimum de 6 ans de recul. Résultats : dans les localisations ethmoïdo-frontales, maxillaires, sphénoïdales et ethmoïdales, un traitement par voie endoscopique exclusive permettait de prévenir la récidive des mucocèles dans 95,8 % des cas. Par contre, dans les cas de mucocèle frontale stricte (sans atteinte ethmoïdale), le taux de récidive chez les patients opérés par voie endoscopique était supérieur de façon significative (25 % ; p <0,001) à celui des patients opérés voie combinée (0 %). Discussion et conclusion : les mucocèles ethmoïdo-frontales, maxillaires, ethmoïdales et sphénoïdales sont d'excellentes indications de chirurgie endonasale isolée. Une voie externe, couplée à la chirurgie endoscopique, est indiquée dans les cas de mucocèles frontales isolées, d'autant plus que leur topographie est distale ou qu'elles sont récidivantes.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE