Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2012 o

RHINOLOGIE

Technique de dilatation ostiale par ballonnet («Balloon Sinuplasty») dans les obstructions du canal naso-frontal : Expérience préliminaire et notes techniques


Auteurs : Akkari M, Dupret-Bories A, Louvrier C, Gilain L, Debry C. (Clermont Ferrand, Strasbourg)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2012;133,2:81-86.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : rapporter notre expérience clinique prélimi­nai­re dans l’utilisation de la dilatation du canal nasofrontal par ballon­net («Balloon Sinuplasty»), décrire la technique chirur­gi­ca­le, évaluer l’efficacité de cette technique et sa faisabilité. Ma­té­riel et méthodes : étude bicentrique non randomisée pros­pec­tive menée de mai à décembre 2011 décrivant les patients ayant bénéficié d’une dilatation par ballonnet dans le traite­ment de sténoses du canal nasofrontal. Résultats : huit patients adultes ont bénéficié au total de 11 dilatations du canal naso­frontal par ballonnet. La moyenne d’âge était de 46 ± 12 ans. Chaque procédure a été réalisée sous anesthésie générale. Il n’y a eu aucun échec d’utilisation. Aucune complication per ou post­opératoire n’a été mise en évidence. 6 patients sur 8 ont présenté une résolution de la symptomatologie initiale avec un suivi allant de 1 à 10 mois. Pour 2 patients la dilatation s’est révélée inefficace. Conclusions : la dilatation du canal naso­frontal par ballonnet est une technique facile d’utilisation et semble être d’efficacité comparable à une technique chirur­gi­cale endoscopique conventionnelle de type Draf I selon les données de la littérature. Des études de coût-efficacité, ainsi que des études prospectives comparatives doivent encore être menées.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE