Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer Telecharger
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 1999 o

PHONIATRIE

La prothèse phonatoire de type Groningen ultra basse résistance : les caractéristiques aérodynamiques


Auteurs : R. P. Wong Chung, J. Geskus, H. F. Mahieu (Amsterdam)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 1999;120,4:245-248.

Article publié en anglais



Résumé : La réhabilitation vocale post-laryngectomie faisant usage de la prothèse de type Groningen basse-résistance (BR) a, ces derières années, produite de bons résultats en ce qui concerne la voix et la parole. Par ailleurs, c'est la partie valve de la prothèse qui est principalement responsable de la résistance du flux de l'air de la prothèse. Cette étude a été conduite afin d'évaluer si, en modifiant la partie valve de la prothèse Groningen BR, on pouvait arriver à une résistance plus basse du flux de l'air in vitro. Plusieurs prototypes équipés de valves modifiées ont été testés. La prothèse fondée aux mesures aérodynamiques, ayant un seul coup de 200°, a été sélectionnée pour être évaluée ultérieurement, et a été nommée ainsi : "prothèse phonatoire Groningen ultra basse-résistance" (UBR). Des mesures aérodynamiques montrent que la prothèse Groningen UBR a une résistance significativement plus basse que celles des prothèses phonatoires de type Groningen BR et ProvoxTM.


|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE