Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2012 o

TETE ET COU

Carcinome papillaire de la thyroïde de kyste du tractus thyréo­glosse : une analyse rétro­spective


Auteurs : Olímpia Cid M, Carvalho Martins A, Zagalo C, Leite V, Brito JAA, Vera-Cruz P. (Lisboa)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2012;133,4:213-216.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Introduction : l’incidence des carcinomes papillaires survenant au niveau de kystes du tractusthyréoglosse (KTT) est rare (environ 1 %) et rarement rapportée dans la littérature. Objectif : tenter de déterminer l'approche chirurgicale la plus adéquate pour un cancer papillaire de la thyroïde (CPT) survenant dans le KTT (tumorectomie, chirurgie type Sistrunk et/ou thyroïdectomie totale). Résultats : nous avons examiné les dossiers cliniques de 22 patients avec CPT de KTT traités entre Janvier 1974 et Décembre 2008 (0,63 % du total de 3458 patie­n­ts traités pour un CPT au cours de cette période). Tous les pa­tients ont subi une chirurgie de type Sistrunk. Quatorze (64 %) ont beneficié d’une thyroïdectomie totale complémentaire dont onze patients avec un traitement par iode 131. Sept (50 %) des 14 patients traités par thyroïdectomie totale avait une tumeur à la fois dans la glande thyroïde et dans KTT, mais quatre seule­ment avaient des métastases ganglionnaires. Tous les patients sont encore en vie sans récidive avec un suivi moyen de 8 ans (2-27 ans). Le taux de survie moyen des patients soumis à une thyroïdectomie totale (n = 14) n’était pas statistiquement diffé­ren­te de celle des patients traités uniquement par chirurgie de type Sistrunk (9,23 ± 7,65 vs 8,95 ± 6,22, p = 0,940). Conclu­sion : le carcinome papillaire de la thyroïde survenant au niveau de kystes du tractus thyréoglosse est une tumeur maligne très rare. En dépit du caractère multifocal de plusieurs de nos cas, leur analyse a montré que le pronostic dans la grande majorité des patients atteints de CPT au niveau de KTT est excellent. Par ailleurs, nous n’avons trouvé aucune relation entre la survie et la procédure chirurgicale.


Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE