Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2012 o

RHINOLOGIE

Syndrome des sinus silencieux - à propos de deux cas


Auteurs : Barbosa M, Portmann D, Potena M, Rezende R, Maggio V. (Bordeaux)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2012;133,2:101-103.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Introduction : le syndrome du sinus silencieux (SSS) est une pathologie rare, caractérisée par la rétraction des parois du sinus maxillaire, entrainant une énophthalmie, parfois une diplopie et une dépression de la partie moyenne de la face. Il n’est habituellement pas associé à des symptômes rhino-sinusiens. La ventilation et le drainage du sinus arrête sa progres­­sion, mais habituellement ne peut pas renverser le proces­sus. Ce traitement empirique soutient la théorie de l’hypoventilation qui expliquerait la pathogénie de ce désordre. Matériel et méthodes : nous décrivons deux cas de SSS. Un homme de 65 ans se plaignait d’énophthalmie survenue de façon progressive et qui a été confirmée par le scanner. Après drainage chirur­gi­cal, l'asymétrie oculaire s’est légèrement améliorée. Le deuxiè­me cas concerne une femme de 34 ans avec une énophthalmie soudaine survenue en 5 jours avec une diplopie. Elle n’avait aucun symptôme nasal ou sinusien associé. Le scanner a confir­mé le SSS des sinus maxillaire et ethmoïdal. La chirurgie endoscopique entreprise rapidement a permis la disparition de l’énophthalmie et la correction de la diplopie.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE