Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2017 o

PHONIATRIE

Une étude des effets de la ménopause sur la voix des chanteuses d’opéra


Auteurs : Clarós P, Kuifo C, Clarós-Pujol A, Clarós A, Pujol C. (Barcelone)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2017;138,5:189-192.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : rapporter notre expérience des effets de la ménopause observés chez des femmes chanteuses d’opéra sur les aspects objectifs et subjectifs de l’analyse de la voix. Matériels et méthode : nous avons mené une étude rétrospec­tive de 2011 à 2017 sur 64 femmes reçues dans notre clinique d’oto-rhino-laryngologie à Barcelone. Ont été inclues des femmes ménopausées et chanteuses d’opéra. Un groupe contrôle était composé de 26 femmes, chanteuses d’opéra avec un cycle menstruel régulier, sans traitement hormonal substi­tu­tif. Résultats : l’âge moyen parmi les femmes méno­pausées était de 54,5 ans et de 32,4 ans dans le groupe contrô­le. L’exa­men en videolaryngoscopie a mis en évidence une sécheresse des cordes vocales chez 78% des femmes menopau­sées, la fréquen­ce fondamentale moyenne dans le même groupe était de 190,3 Hz. La moyenne du temps maximum de phonation est de 20,56 dans le groupe des femmes ayant un cycle menstruel normal et de 20,45 dans le groupe des femmes en ménopause. Conclusion : le paramètre vocal le plus affecté par la méno­pause est la baisse de la fréquence fondamentale. Des modifi­ca­tions de l’organe vocal sont aussi observées en video­laryngo­scopie. Chez un chanteur professionnel ces éléments ont un retentissement sur la qualité de la voix. Il est toutefois difficile d’établir la responsabilité du vieillissement naturel de la voix dans de tels changements.

Prix : 14.00 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE