Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2009 o

OTOLOGIE

Brulure de l’oreille moyenne par gouttes de soudure


Auteurs : Keogh IJ, Portmann D. (Galway)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2009;130,5:317-319.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Les brulures de la membrane tympanique et de l’oreille moyenne lors de soudure provoquées par les étincelles chaudes ou les scories en fusion sont des accidents rares mais parfois importants. Les ouvriers en métallurgie et les soudeurs qui sont régulièrement exposés aux étincelles volantes et aux scories en métal fondu sont les plus exposés. Ce type de lésions thermiques transtympaniques se produit quand les scories tombent littéralement dans le méat auditif externe et brûlent la membrane tympanique. Les dommages rencontrés sont la perforation chronique du tympan, l’otorrhée chronique, les lésions du nerf facial et la surdité. La perforation chronique du tympan est la conséquence la plus fréquente et est peut-être une des plus difficile de toutes les perforations à réparer. La combinaison des dommages thermiques directs et de la réaction à corps étranger est à l’origine d’une suppuration chronique. La réaction à corps étranger est due à l’enfoncement des scories en métal dans la muqueuse du promontoire. Nous présentons un cas de brulure par soudure ayant entrainée une inflammation chronique de l’oreille moyenne avec otorrhée et perforation tympanique. Le scanner a clairement démontré un corps étranger métallique du promontoire avec érosion localisée de l’os. Nous soulignons l’importance d’enlever ces corps étrangers et recommandons une technique de tympanoplastie renforcée par du cartilage pour réparer ces perforations. La prévention qui est le port de bouchons d’oreille est bien connue et doit être rappelée à tous les professionnels exposés à ce genre de risque.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE