Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer Telecharger
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 1999 o

OTONEUROLOGIE

Mise en évidence par immunohistochimie d'un neurone avec mécanorécepteur dans la membrane de la fenêtre ronde chez l'homme


Auteurs : H. Rask-Andersen, A. Kinnefors, R.-B. Illing (Uppsala, Freiburg)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol 1999;120,3:203-207.

Article publié en anglais



Résumé : Une étude immunohistochimique utilisant des anticorps synaptophysines a été faites sur des cochlées humaines fraiches obtenues durant une chirurgie. Aprés fixation immédiate par aldéhyde et décalcification dans le Na EDTA, des coupes sériées au cryostate ont été faites incluant la membrane de la fenêtre ronde. A côté d'un important immunomarquage spécifique des cellules des ganglions spiraux et des fibres nerveuses non myélinisées, un neurorécepteur immunoréactif a pu être mis en évidence à l'insertion postéro interne de la membrane de la fenêtre ronde. Le péricaryon a montré une immunoréactivité intense à la synaptophysine avec un processus distal se projetant dans le stroma fibreux de la membrane de la fenêtre ronde se déployant dans des structures suggérant la fonction d'un mécanorécepteur. L'hypothèse suivante est proposée : un neurorécepteur pourrait être intéressé dans la proprioception et/ou la mécanoréception de forces de tension provenant de la lamina propria durant le déplacement de la membrane élastique de la fenêtre ronde dans le labyrinthe osseux. Une telle fonction pourrait être importante dans la régulation de la pression de la périlymphe.


|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE