Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2000 o

RHINOLOGIE

Esthésioneuromes olfactifs.


Auteurs : J. Martel, V. Darrouzet, J. Y. Duclos, J. P. Bébéar, D. Stoll (Bordeaux)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2000;121,4:227-236.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Les esthésioneuromes olfactifs (ENO) sont des tumeurs nerveuses malignes rares des fosses nasales développées aux dépens de l'épithélium olfactif. A travers une série rétrospective de 18 cas et aux vues de la littérature, les auteurs dégagent les principales caractéristiques de cette tumeur. Ils rappellent l'importance et la difficulté de l'examen anatomopathologique nécessitant souvent l'aide de l'immuno-histochimie et de la microscopie électronique. Ils soulignent l'intérêt d'une nouvelle classification et la confirmation du traitement radio-chirurgical avec prépondérance de la double voie d'abord rhino-neuro-chirurgicale dés lors qu'il existe une extension à la lame criblée. Ils rapportent un taux de survie à 5 ans de 91,5 % et de 87,5 % à 10 ans. Le taux de récidive ganglionnaire est élevé (16,6 %), supérieur au taux de récidive locale (11 %) d'autant plus dans les stades évolués. Il fait discuter de l'intérêt d'un traitement prophylactique cervical.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE