Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2012 o

PEDIATRIE

Un volumineux lipome de l’espace parapharyngé chez un enfant


Auteurs : El Fakiri MM, Rochdi Y, Nouri H, Hassani R, Aderdour L, Raji A. (Marrakech)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2012;133,5:241-244.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : les tumeurs de l’espace parapharyngé sont rares et d’étiologies variées. Nous rapportons le cas d’un volu­mi­neux lipome parapharyngé chez un enfant. L’objectif de notre travail est de présenter ses aspects cliniques, paracliniques et ses particularités de prise en charge. Cas clinique : il s’agissait d’un enfant de 14 ans qui présentait depuis deux ans un syndro­me tumoral de la région latérocervicale haute droite avec expres­sion oropharyngée. La tomodensitométrie cervicale et l’imagerie par résonance magnétique nucléaire cervico-faciale étaient en faveur d’une formation graisseuse de l’espace parapharyngée. Une intervention chirurgicale par voie de cervico-parotidienne a été réalisée. Elle a permit l’exérèse complète de la masse. L’exa­men anatomo-pathologique a conclu à un lipome. Le recul est de trois ans sans récidive. Conclu­sion : l’orientation diagnostique dans les tumeurs parapharyngés est nécessaire pour une meilleu­re prise en charge. Cette orientation est actuellement facilitée grâce aux progrès de l’imagerie. L’abord chirurgical et leur faci­lité d’exérèse dépendent de leur volume, de leur localisation et de leur contact avec les structures anatomiques voisines.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE