Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2007 o

CARCINOLOGIE CERVICO-FACIALE

Apport de la [18F]-FDG TEP/TDM dans la stadification initiale des cancers de la tête et du cou


Auteurs : Fakhry N, Barberet M, Lussato D, Mundler O, Giovanni A, Zanaret M. (Marseille)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2007;128,1:3-9.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : évaluer l’intérêt de la TEP couplée à la TDM (TEP/TDM) au FDG dans la stadification initiale des carcinomes ORL. Méthodes : cette étude rétrospective incluait 44 patients présentant un carcinome épidermoïde des voies aéro-digestives supérieures (VADS). Chez tous les patients, un bilan standard (BS) ainsi qu’une TEP/TDM avait été réalisés lors du bilan initial. Le BS comprenait une TDM tête et cou ainsi que thoracique, une panendoscopie des VADS sous anesthésie générale, une fibroscopie œso-gastro-duodénale et une échographie abdominale. L’apport de la TEP/TDM a été évalué. Résultats : les résultats de la TEP/TDM et du BS ont été concordants dans 41/44 cas au niveau de la tumeur primitive, dans 79/88 cas au niveau ganglionnaire (88 hemi-cous), dans 36/44 cas dans la recherche de métastases à distance, dans 41/44 cas dans la recherche d’un second cancer des VADS. La TEP/TDM aura permis de modifier l’attitude thérapeutique chez 3/44 patients soit 6,8 % (1 au niveau ganglionnaire et 2 au niveau métastatique). 17,2 % des foyers hypermétaboliques détectés par la TEP/TDM étaient des faux positifs. Conclusion : la TEP/TDM permet de réaliser un examen corps entier en un seul temps. Cependant, du fait de son manque de résolution spatiale, elle ne peut pas être utilisée seule pour la stadification initiale des cancers ORL et ne doit être utilisée que de façon complémentaire au BS. Le taux important de faux positifs retrouvés par la TEP/TDM alourdit considérablement la prise en charge du patient et représente actuellement la principale limite de cet examen.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE