Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2001 o

OTONEUROLOGIE

Valeur diagnostique du nystagmus de vibration obtenu par l'association d'une stimulation vibratoire du crâne et des muscle du cou chez 300 patients vertigineux.


Auteurs : J. Michel, G. Dumas, J.-P. Lavieille, R. Charachon (Grenoble)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2001;122,2:89-94.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Sur des sujets souffrant d'un dysfontionnement vestibulaire unilatéral, l'application d'un stimulus vibratoire (100 Hz) sur les 2 mastoïdes et le vertex, et les muscles dorsaux droit et gauche du cou, déclenche un nystagmus dirigé vers la bonne oreille chez 85 % des patients. La fixation doit être supprimée par des lunettes de Frenzel ou par vidéo-nystagmographie. Le nystagmus, pour être pris en compte, doit apparaître après stimulation de au-moins 3 sur 5 des zones soumises au stimulus vibratoire. Sur des sujets sains, le nystagmus de vibration est présent dans 6 % des cas mais jamais avant 30 ans. Sur des sujets atteints d'un vertige central, le nystagmus a été trouvé dans 10 % des cas et sur des sujets se plaignant de vertiges d'origine inconnue dans 6 % des cas. Le nystagmus de vibration, qui s'arrête de battre immédiatement à l'arrêt de la stimulation, est différent du Head Shake Nystagmus present dans seulement 34 % des dysfonctionnements vestibulaires unilatéraux. Rarement la vibration déclenche un nystagmus pseudo-calorique qui persiste après l'arrêt de la stimulation. Nous pensons que la stimulation vibratoire conduit à u n test utile, rapide de maniement aisé. Si on l'associe aux données de l'interrogatoire de l'examen clinique, des tests positionnels et des résultats audiométriques, il permet de suspecter immédiatement une lesion vestibulaire périphérique devant un vertige vu pour la première fois. Associé à une surdité unilatérale, un test positif conduit à soupçonner un neurinome acoustique. A l'inverse, dans le décours d'une névrite vestibulaire, s'il devient négatif après avoir été initialement positif, c'est un signe de récupération.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE