Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2011 o

TETE ET COU

Corps étranger œsophagien : prothèse dentaire


Auteurs : Robard L, Blanchard D, Babin E, Loaec M, Hitier M. (Caen)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2011;132,5:251-254.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectif : décrire les caractéristiques cliniques et les moda­­lités de prise en charge d’un corps étranger œsophagien d’origine dentaire. Patient et méthode : revue des cas enre­gis­trés dans la littérature à partir d’une observation d’une prothè­se dentaire enclavée dans l’œsophage chez un homme de 55 ans. Résultats : les facteurs de risque d’enclavement d’un corps étranger œsophagien d’origine dentaire sont constitués par les troubles de la vigilance, un âge souvent élevé, et l’exis­tence de facteurs locaux. Le diagnostic est suspecté avec une radiographie pulmonaire et confirmé à l’endoscopie. La prise en charge thérapeutique avec extraction du corps étranger est endoscopique et/ou chirurgicale. Les complications parfois graves sont liées au délai de prise en charge. Conclusion : le diagnostic de corps étranger dentaire œsophagien doit être évoqué devant toute dysphagie sur terrain prédisposant. Le doute diagnostic impose une endoscopie. La prévention passe par une meilleure information des acteurs dans les instituts spécialisés.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE