Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2012 o

OTOLOGIE

Les surdités de l’adulte. Etude de pratiques en médecine générale


Auteurs : Leveque P, Kossowski M, Pons Y. (Clamart)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2012;133,2:59-66.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : la surdité est un handicap sensoriel respon­sable d'un trouble de la communication, parfois invalidant en société. Chez l’enfant, l’audition est une préoccupation impor­tante des intervenants de la petite enfance (dépistage néonatal systématique etc…). En revanche chez l’adulte, elle n’est que rarement recherchée, et les patients ne consultent que lorsque leur état audiométrique est déjà très altéré. Leur prise en char­ge est d'autant plus performante que le diagnostic de surdité est précoce, comme la réhabilitation audio-prothétique par exem­ple. Le médecin généraliste est actuellement le premier maillon de la chaine diagnostique et thérapeutique de cette prise en char­ge. L’objectif de cette étude était d’évaluer les pratiques diagnostiques des médecins généralistes face aux surdités de l’adulte. Sujets et méthodes : cette étude prospective incluait 74 médecins généralistes exerçant en Ile de France interrogés au moyen d’un questionnaire à choix multiples (QCM) portant sur des diagnostics otoscopiques et audiométriques et d’un Test de Concordance de Script (TCS) portant sur des situations cli­ni­ques de surdité de l’adulte validé par un panel de 5 experts. Résultats : le score moyen obtenu était de 66,35 % de bonnes répon­ses aux QCM et de 47,76 % au TCS. Conclusions : Dans notre étude, les médecins généralistes interrogés ont montré un bon niveau de diagnostic otoscopique et audiométrique aux QCM. En revanche, leurs réponses étaient peu concordantes avec celles du panel d’experts au TCS. Ils ont été notamment peu performants sur les questions relatives aux signes fonc­tion­nels et leur utilisation au sein d’une situation clinique donnée, les conduisant souvent à établir un diagnostic otoscopique erro­né alors que leur reconnaissance diagnostique d’un tympan pathologique aux QCM était plutôt bonne. Ces résultats tradui­sent un manque de confiance dans leur diagnostic otoscopique liée au manque de connaissance des causes de surdités de l’adulte et de leurs signes.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE