Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2007 o

TETE ET COU

Perforation spontanée de l'œsophage supérieur d’un ulcère de muqueuse gastrique hétérotopique


Auteurs : Righini C. A, Faure Cl, Karkas A, Schmerber S, Reyt E (Grenoble)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2007;128,3:197-200.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : La muqueuse gastrique hétérotopique (MGH) peut être trouvée dans l’ensemble de l’appareil gastro-intestinal, et plus fréquemment dans l’œsophage cervical. Macroscopiquement la MGH est appelée îlot de muqueuse gastrique (IP). La grande majorité d’IPS sont asymptomatiques et découvertes par hasard pendant une endoscopie œsophagienne faites pour une autre pathologie. Cependant, des complications peuvent se produire et parmi celles-ci, la perforation est extrêmement rare. Nous rapportons un cas d'un homme de 27 ans ayant présenté une perforation d'un ulcère de l’œsophage supérieur résultant d'un IP. Le diagnostic a été fait pendant l’endoscopie et confirmé par la biopsie du tissu entourant la perforation. Elle a montré des modifications histologiques conformes à une MGH. Le traitement médical a associé un inhibiteur de la pompe à proton et des antibiotiques délivrés par une sonde nasogastrique. La perforation était fermée au 7e jour et la coagulation par argon plasma de la pièce rapportée a été effectuée deux mois plus tard. Au bout de 3 ans l'endoscopie faites annuellement a toujours été normale.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE