Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2005 o

OTONEUROLOGIE

Approches thérapeutiques des méningiomes de l’angle ponto-cérébelleux et de la face postérieure du rocher. A propos de 44 cas


Auteurs : C. Le Garlantezec, V. Franco Vidal, J. Guerin, J.-P. Bébéar, D. Liguoro, V. Darrouzet (Bordeaux)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2005;126,2:81-89.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : évaluer de façon rétrospective la prise en charge oto-neurochirurgicale des méningiomes de l’angle ponto-cérébelleux. Matériel et Méthodes : 42 patients (44 tumeurs) ont été pris en charge. La chirurgie transpétreuse a été utilisée dans 34 cas. La radiothérapie fractionnée a été utilisée de façon exclusive dans 6 cas. Dans 4 cas une simple surveillance radiologique a été choisie. Résultats : les voies d’abord utilisées furent : la voie translabyrinthique (VTL) dans 47 % des cas, la voie rétrolabyrinthique élargie (VRLE) dans 41 % des cas, la voie transcochléaire (VTC) dans 3 cas et la voie de la fosse moyenne dans un cas. Une voie sous temporale sous-tentorielle fut associée dans 35 % des cas (8 VTL, 4 VTLE). L’exérèse chirurgicale fut incomplète dans 4 cas (11,8 %), dont 3 cas de tumeurs résiduelle évolutive nécessitant une irradiation postopératoire, incluant une forme maligne anaplasique. Les complications postopératoires observées furent une méningite, un abcès sous-cutané, deux hydrocéphalies (6 %) et quatre brèches ostéo-méningées (12 %). Aucun complications n’a été observée depuis 7 ans (21 cas). La fonction faciale postopératoire était normale ou subnormale (Grade 1 ou 2 de House et Brackmann) dans 59 % des cas, 10 patients présentant en outre un déficit facial préopératoire. Une audition normale ou subnormale (grade A ou B) a pu être obtenu chez 57 % des patients opérés par VRLE. La radiothérapie a permis de bloquer l’évolution tumorale dans tous les cas sauf un (forme anaplasique) avec une diminution de plus de 50 % du volume lésionnel dans 3 cas. Conclusion : la chirurgie reste le standard thérapeutique. La VRLE et la VTL associées si nécessaire à une voie transtentorielle contribuent à diminuer sensiblement les risques opératoires sans sacrifier les possibilités de préservation auditive.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE