Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2012 o

OTOLOGIE

Tympanoplastie transcanalaire type «butterfly» modi­fiée : étude rétrospective sur 26 patients


Auteurs : Belhossine I, Pezzettigotta S, Genty E, Erminy M, Lecanu JB. (Paris)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2012;133,2:77-80.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectif : analyser les résultats de la tympanoplastie trans­­­canalaire dite «butterfly» sur des perforations tympani­ques sèches. Patients et méthodes : étude rétrospective concer­nant 26 patients (14 hommes, 12 femmes) avec un âge moyen de 38 ans (extrêmes : 9 ans ; 73 ans) opérés sous anesthésie locale ou générale entre 2007 et 2010 pour une perforation tympa­­nique selon la technique dite «butterfly» modifiée en uti­li­sant un punch dermatologique pour tailler le greffon. Le diamètre de la perforation était inferieur au &frac; de la surface tympanique dans 65 % des cas. La perte audiométrique moyen­ne pré opératoire était de 27,67 dB avec un Rinne moyen de 17,26 dB. La durée moyenne de suivi était de 20 mois. Résul­tats : la fermeture tympanique a été obtenue dans 92,3 % aucune rétraction post opératoire, aucune inclusion épidermi­q­u­e na été observée. Deux perforations résiduelles dues à une exter­­­na­lisation du greffon ont nécessité une reprise par voie endau­rale classique. Une myringite granulomateuse a favora­blement évolué sous traitement local. Aucune dégradation fonc­tion­nelle na été observée. Le gain auditif moyen a été de 7,5 dB. Conclusion : la tympanoplastie par cartilage en butterfly est une méthode rapide et simple dexécution entrai­nant une morbidité post opératoire très faible ; elle doit trouver sa place à côté des techniques classiques à condition de bien évaluer les indications.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE