Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2002 o

CHIRURGIE CERVICALE

Intérêt de la ponction cytologique et de l'IRM dans les tuméfactions parotidiennes.


Auteurs : M. Folia, M. Kany, G. Fillola, E. Serrano, J. J. Pessey (Toulouse)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2002;123,3:153-157.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : le but de notre étude était de discuter de l'intérêt de la ponction cytologique et de l'IRM dans la prise en charge des tuméfactions parotidiennes. Matériels et méthodes : quarante patients ont été inclus de façon prospective dans notre étude. Ils ont bénéficié d'un examen clinique, d'une cyto-ponction et d'une IRM avant leur parotidectomie. Les résultats de ces examens ont été comparés à l'anatomopathologie définitive. Résultats : lorsqu'elle est contributive, la ponction cytologique est un bon examen de dépistage des tumeurs malignes (sensibilité 67 %, spécificité 79 %, valeur prédictive positive 86 %, valeur prédictive négative 100 %). L'IRM permet une bonne analyse de la masse tumorale et de ses rapports (sensibilité 55 %, spécificité 86 %, valeur prédictive positive 89 %, valeur prédictive négative 75 %). En cas de séquence hypo-intense en T2 (p <0.05) ou en cas de mauvaise limitation (p = 0.004), le caractère malin est fortement suspecté. Conclusion : En cas de tuméfaction parotidienne, l'intervention chirurgicale est nécessaire, il n'y a pas besoin d'examen complémentaire, cependant la cyto-ponction et l'IRM permettent de mieux prévoir le geste opératoire à réaliser.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE