Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2007 o

CARCINOLOGIE CERVICO-FACIALE

Carcinome adénoïde kystique du larynx. Revue de la littérature, à propos d’un cas


Auteurs : Messaoudi C, Larouk R, Baili S, Noui B, Benchaoui M, Benkadri H, Belbekri F. (Constantine)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2007;128,2:97-100.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Les cylindromes de la tête et du cou, plus proprement appelés carcinomes adénoïdes kystiques (CAK), naissent le plus souvent aux dépens de toute structure glandulaire d’origine ectodermique, essentiellement à partir des glandes salivaires accessoires, et principales. Cependant, la localisation laryngée est très rare du fait de la faible répartition des glandes salivaires à ce niveau. Le but de cet article est l’étude des caractéristiques cliniques, anatomopathologiques thérapeutiques et évolutives avec revue de la littérature. Matériel et Méthode : nous rapportons le cas d’une patiente âgée de 49 ans, sans antécédents particuliers présentant un processus tumoral sous glottique révélé par une dysphonie associée à une dyspnée. Une biopsie sous anesthésie générale est faite. Le résultat histopathologique est en faveur d’un cylindrome de siège laryngé. La patiente a refusé tout geste chirurgical, une radiothérapie est réalisée. Résultats : la patiente est parfaitement contrôlée après 06 mois de recul. Conclusion : le cylindrome du larynx est une tumeur rare. Sa symptomatologie ne comporte aucune spécificité. Il est de découverte exclusivement histologique. Le développement très lent de la tumeur, la survenue fréquente d’adénopathies et de métastases ainsi que les récidives locales caractérisent l’évolution naturelle de ce carcinome. L’association radio-chirurgie semble être le traitement de choix.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE