Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2005 o

CERVICO-FACIALE

Angiosarcome métastatique de la thyroïde


Auteurs : S. P. Eng, C. H. K. Goh, J. B. K. Khoo, T. L. Yang, L. H. Y. Lim (Singapore)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2005;126,2:111-114.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : But : l’Angiosarcome est très rare dans les régions non montagneuses, et encore plus quand il s’agit d’une métastase thyroidienne. Les difficultés et les controverses liées à son diagnostic et à son traitement sont exposés dans le cas que nous rapportons ici. Méthode : cas clinique. Résultats : un homme d’origine chinoise une année après radiothérapie de son cuir chevelu pour un angiosarcome a présenté une métastase de la thyroïde. L’extension a été rapide sur 2 semaines avec invasion du sinus pyriforme. Cela a entrainé une dysphagie et des hémoptysies. Des prélèvements cytologiques répétés par ponction-aspiration à l’aiguille fine n’ont pas permis de poser le diagnostic. Finalement celui-ci était établi par l'étude histologique en coupes de paraffine de la pièce d’hémithyroïdectomie. Le patient a opté pour la radiothérapie externe en faisceaux plutôt que pour une chirurgie de type pharyngolaryngectomie. La tumeur résiduelle du sinus pyriforme a été traitée par brachytherapie délivrée au travers de la sonde nasogastrique. Le patient décédait 4 mois plus tard d’un problème cardiaque indépendant. Conclusion : la métastase d’un angiosarcome au niveau de la thyroïde est possible. L’apparition aigue et les difficultés liées à ce diagnostic et à son traitement sont rapportés. Une méthode originale pour délivrer une brachytherapie au niveau du sinus pyriforme est décrite.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE