Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2006 o

PEDIATRIE

Fistule úso-trachéale isolée du nouveau-né.


Auteurs : D. Bakhos, S. Morinière, E. Merieau, H. Lardy, E. Saliba, E. Lescanne (Tours)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2006;127,4:259-262.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : chez le nouveau-né, la fistule úso-trachéale sans atrésie de líúsophage représente 4 % des anomalies congénitales de cloisonnement entre trachée et úsophage. LíORL, même síil a une pratique pédiatrique régulière, est rarement confronté à ce diagnostic. Nous rappelons la stratégie diagnostic et thérapeutique à partir de 3 cas documentés. Patients et méthodes : les observations de 3 nouveau-nés opérés díune fistule úso-trachéale, entre 1997 et 2002 ont été analysées. Nous avons décrit la symptomatologie révélatrice de ces fistules, le résultat des examens complémentaires puis leur traitement. Líiconographie radiologique, endoscopique et chirurgicale a été présentée. Résultats : líâge moyen du diagnostic de fistule úso-trachéale a été de 6,7 jours. Rétrospectivement, líanamnèse a toujours retrouvé les signes à la naissance (détresse respiratoire à líalimentation). Chez 2 enfants, le transit úso-gastro-duodénal montrait une opacification trachéale. Dans tous les cas, la trachéoscopie a permis díaffirmer le diagnostic de fistule. Líorifice trachéal se trouvait à une distance maximale de 25 millimètres sous le plan glottique. La fermeture chirurgicale précoce, par voie cervicale, a permis une guérison sans récidive dans tous les cas. Ces résultats sont discutés díaprès une analyse de la littérature internationale. Conclusion : les fistules oeso-trachéales isolées du nouveau né sont rares. Les fausses routes sont rarement caractéristiques à cet âge si bien que le diagnostic peut-être retardé. Líendoscopie des voies aéro-digestives hautes constitue líexamen clé. Le traitement chirurgical précoce, par voie cervicale obtient díexcellents résultats. Cette prise en charge requiert une équipe ayant líexpérience de líendoscopie et la chirurgie cervicale du nouveau-né.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE