Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2007 o

PHONIATRIE

Adaptation du Voice Handicap Index à la voix chantée


Auteurs : Morsomme D, Gaspar M, Jamart J, Remacle M, Verduyckt I. (Bruxelles)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2007;128,5:305-314.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectif : le Voice Handicap Index (VHI) de Jacobson et al ne traduit pas les difficultés éprouvées par le chanteur. L’étude présentée ici est l’aboutissement de 5 travaux visant à l’adaptation du VHI à la voix chantée. Chaque étude a évalué la fiabilité et la cohérence des items. Morsomme et Gaspar ont proposé une nouvelle version dont les items ont été reformulés dans le but de rendre cet outil accessible à tous les chanteurs dysodiques ou non. Matériel et méthode : nous avons évalué la fiabilité et la cohérence interne de cette dernière mouture, sur une population de 192 chanteurs classiques et 27 non chanteurs. Résultats : pour la validation de l’échelle, la comparaison des scores moyens aux deux tests montre que les résultats du re-test sont significativement inférieurs pour la sous-échelle fonctionnelle (p = 0.013) et le score global (p = 0.006). Nous observons une bonne stabilité test/re-test (ICC : E Fonctionnelle : 0.869, E Emotionnelle : 0.846, E Physique : 0.85, Score Global : 0.878/ Rho de Spearman F : 0.855, E : 0.834, P : 0.858, G : 0.886). La cohérence interne de chaque sous-échelle (Cronbach’s alpha) est bonne (> 0.80). Les corrélations entre les 3 sous-échelles sont assez élevées (FvsE : 0,613 /EvsP : 0,737/ FvsP : 0,693). Chaque sous-échelle mesure une dimension particulière tout en restant homogène entre-elles. La différence test/re-test entre les chanteurs et les contrôles est non significative. Au test de Levene le groupe contrôle a une plus grande variabilité de réponses pour le score global (p = 0.02), les E fonctionnelle (p< 0 .001) et physique (p = 0.009). Trois variables font augmenter significativement les résultats : être soliste (F : p = 0.046 ; E : p = 0.002 ; P : p = 0.056; G : p = 0.006), être amateur (F : p < 0.001 ; E : p = 0.019 ; P : p < 0.001 ; G : p = 0.001), et avoir une plainte vocale (F, E, P et G : p < 0.001). Conclusion : le «V.H.I. adapté aux chanteurs» se révèle fiable, valide et adapté à la population de chanteurs classiques.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE