Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2001 o

CANCEROLOGIE

Métastases ganglionnaires des carcinomes épidermoïdes cutanés cervico-faciaux. Facteurs pronostiques et modalités thérapeutiques. A propos d'une série de 13 cas.


Auteurs : J.-P. Bessède, D. Vinh, N. Khalifa, B. Rhein, P. Clavère, S. Orsel, J.-P. Sauvage (Limoges)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2001;122,2:111-117.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Les carcinomes épidermoïdes cutanés de la face et du cou ont un taux relativement bas de métastases ganglionnaires cervico-faciales (0,5 à 16 %), mais le pronostic de ces métastases est mauvais (22 % de survie à 5 ans). Matériels et méthodes : à partir d'une série rétrospective de 243 patients nous étudions 13 malades métastatiques d'emblée ou secondairement. Les métastases ganglionnaires étaient présentes dans 54 % des cas à l'examen initial avec un envahissement parotidien dans 53 % des cas. Parmi ces malades métastatiques 53 % présentaient une récidive tumorale de la tumeur initiale. Résultats : tous les malades ont bénéficié d'un traitement chirurgical associant l'exérèse de la tumeur cutanée complétée par un curage ganglionnaire cervical associé à une parotidectomie en fonction du site tumoral initial. Une radiothérapie complémentaire fut pratiquée dans 92 % des cas. La survie à 2 ans est de 62 % avec une médiane de survie de 47 mois (méthode de Kaplan Meier). Discussion : les critères anatomo-pathologiques de mauvais pronostic de ces tumeurs (taille tumorale, différenciation histologique, envahissement périnerveux) sont passés en revue. Les malades N0 à haut risque métastatique doivent avoir un contrôle histologique du premier relais ganglionnaire. En fonction du site cutané anatomique, on réalisera une parotidectomie, un curage sous mandibulaire ou un contrôle sous digastrique. Il sera suivi d'une cellulo-adénectomie large homolatérale en cas de positivité. Les critères de mauvais pronostic de ces tumeurs sont définis, ainsi qu'un arbre décisionnel sur les aires ganglionnaires cervicofaciales lors du traitement initial de ces malades.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE