Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2009 o

RHINOLOGIE

Le profil des cytokines dans les patients atteints de fibrose cystique avec polypes nasaux


Auteurs : Nunes FB, Becker CG, Becker HMG, Araujo RN, Guimarães RES. (Belo Horizonte)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2009;130,3:163-167.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : La polypose nasale complique souvent l’évolution des patients atteints de mucoviscidose et il y a peu d’études sur l’importance des cytokines dans les polypes de tels individus. Objectif : évaluer l’expression de l’ARNm pour les interleukines 4, 5, 6, 8 GM-CSF et IFN-g pour RT-PCR dans les polypes éosinophiliques et non-éosinophiliques des patients avec mucoviscidose. Matériel et méthode : nous avons évalué 124 personnes et nous avons sélectionné treize patients atteints de mucoviscidose avec polypes naso-sinusiens – trois étaient éosinophiliques et 10 non-éosinophiliques. Le groupe contrôle comprenait onze individus avec examen otorhinolaryngologique normal et un âge moyen de 18 ans (3-57). La muqueuse du cornet moyen a été biopsiée dans le groupe contrôle et dans les polypes du groupe de mucoviscidose et analysé en RT-PCR. Une deuxième biopsie a été réalisée dans les polypes des patients atteints de mucoviscidose afin de déterminer le pourcentage des éosinophiles. Les transcriptions IL-4, IL-5, IL-6, IL-8, IFN-g et GM-CSF ont été analysées. Résultats : il n’y a pas eu de différence en IL-5, IL-8 et GM-CSF, entre les groupes éosinophiliques, non-éosinophiliques et de contrôle (p > 0.05). En comparant les groupes éosinophiliques et non- éosinophiliques, ont été trouvés les valeurs IL-4 et IL-6 plus élevées (respectivement p = 0.01 et p = 0.01). Analysée séparément avec le groupe de contrôle, l’expression de IL-4 (p = 0.01) a été plus élevée dans le groupe éosinophilique, alors que l’expression de IFN-g (p = 0.03) a été plus faible chez le groupe non-éosinophilique. IL-5, IL-8 et GM-CSF sont des cytocines non spécifiques présents dans les polypes naso-sinusiens des patients atteints de mucoviscidose. IL-4 et IL-6 sont des médiateurs importants dans les polypes éosinophiliques naso-sinusiens, alors qu’un IFN-g bas peut être lié aux teneurs plus faibles dans les non-éosinophiliques.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE