Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2000 o

RHINOLOGIE

Mélanomes malins des muqueuses naso-sinusiennes. Etude rétrospective à propos de 20 cas.


Auteurs : V. Enée, Th. Houliat, Y. Truilhé, V. Darrouzet, D. Stoll (Bordeaux)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2000;121,4:243-250.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Vingt patients ont été traités pour un mélanome malin muqueux (MMM) des cavités naso-sinusiennes de 1987 à 1999 dans notre service. L'âge moyen de ces patients était de 64 ans, et il y avait 11 femmes pour 9 hommes (sex ratio de 1.2). Deux patients avaient des antécédents de mélanome malin cutané ou choroïdien et ont été considéré comme MMM secondaires. Tous les patients présentaient une obstruction nasale et/ou des épistaxis récidivantes. Aucun patient pris en charge en première intention pour un MMM primitif ne présentait d'adénopathie ou de métastase à distance. 17 patients ont été traités chirurgicalement par voie transfaciale, à visée curative. Seuls les patients ayant un MMM secondaires ont eu de la radiothérapie et de la chimiothérapie. Six patients ont présenté des récidives locales uniques ou multiples, et neuf patients ont eu des métastases à distance. Le taux de survie à 3 ans est de 60 %. Cette étude rétrospective nous a permis de comparer les résultats de notre série à celles de la littérature, et de faire le point du traitement de cette pathologie rare.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE